FANDOM


Eddie Brock (Venom)
Venom Vol 1 150 Textless
Nom réel: Edward Charles Allan "Eddie" Brock
Surnom actuel: Venom
Surnoms: Venom, Anti-Venom, Toxin
Identité: Publique
Affiliation: Sinistres Six, les Thunderbolts
Famille: Carl Brock (père)
Jamie Brock (mère, décédée)
Mary Brock (soeur)
Ann Weying (ex-épouse, décédée)
Oncle non nommé (décédé)
Symbiote Venom (forme symbiote)
Symbiote Anti-Venom (forme symbiote)
Symbiote Toxin (forme symbiote)
Réalité: Terre-616
Caractéristiques
Genre: Masculin
Taille: 1,91 m (variable en tant que Venom, Anti-Venom et Toxin)
Poids: 104 kg (variable en tant que Venom, Anti-Venom et Toxin)
Yeux: Bleus
Cheveux: Blond-roux
Statut
Lieu de naissance: New York City, New York - USA
Citoyenneté: Américaine
Situation familiale: Divorcé
Métier(s): Criminel, Journaliste
Origine
Créateurs: David Michelinie, Mike Zeck, Todd McFarlane
Première apparition VO: Web of Spider-Man #18 (Septembre 1986)
Première apparition VF: Spidey n°106 (novembre 1988)

Edward Charles Allan "Eddie" Brock est un ancien journaliste au même journal que Peter Parker. Il est principalement connu pour être le principal hôte du symbiote Venom. Grâce à cela, il est un des adversaires les plus récurrents de Spider-Man.

HistoireModifier

Du succès à l'échecModifier

Né à New York City, Eddie Brock et sa famille déménagèrent près de San Fransisco, où le jeune garçon, brillant, suivit une scolarité dans une école Catholique. Son père était un homme froid, qui lui reprochait sans cesse la mort de sa mère, lors de l'accouchement, et le garçon faisait tout pour gagner son amour.

Il fit ses études de journalisme à l'Empire State University, où il fréquenta sa future femme, Ann Weying. Il obtint son diplôme, épousa Ann et devint vite un des meilleurs journalistes au Daily Globe.

Il enquêta sur plusieurs affaires louches et souffrit vite d'anxiété. On lui découvrit un cancer. N'ayant plus que quelques années à vivre, il voulut faire un gros titre. Brock pensa alors tomber sur un gros coup lorsqu'Emil Gregg le contacta, prétendant être le tueur surnommé le Rédempteur. Après un cas de conscience, il révéla finalement son identité dans un article. Mais Spider-Man dévoila ensuite la véritable identité du Rédempteur, Stan Carter, Emil n'étant que son voisin psychotique. Brock devint la risée de ses confrères. Licencié du Daily Globe, il trouva un emploi pour un tabloïd, tandis qu'il était abandonné par Ann et son père. Brock jugea Spider-Man responsable de sa chute. Il se lança dans un programme d'haltérophilie intense pour calmer ses nerfs, mais son obsession avec le héros ne disparut jamais.

La naissance de VenomModifier

Venom1

Venom

En pleine dépression, Eddie décida de se suicider. Dans l'église Notre Dame des Saints, il pria pour le pardon de Dieu, alors qu'au même moment, Spider-Man utilisait les cloches pour se débarrasser de son costume symbiotique.

Blessé, le symbiote trouva Brock, attiré par sa rage et son désespoir. Il fusionna physiquement et mentalement avec lui, et sa haine surmonta la compassion qu'il avait éprouvé avec Peter Parker, cible du mépris des deux organismes. Les émotions de Brock rendirent fou le symbiote. Brock découvrit ses nouveaux pouvoirs. Se surnommant Venom, il décida de se venger du héros, apprenant même son identité secrète. En fuyant l'église, Venom tua un officier de police, la première d'une longue liste de victimes.

A la poursuite de l'AraignéeModifier

Venom attaqua Peter Parker, jouant avec lui par pur sadisme. Quand il rencontra Mary-Jane et la menaça, Parker se résolut à utiliser le blaster sonique des Quatre Fantastiques. Il défia Brock à l'église mais découvrit que le symbiote ne pouvait être séparé de son ennemi, tant il avait fusionné avec lui. Dans sa fuite, Spider-Man fut par surprise et capturé. Finalement, le Tisseur réussit à vaincre Brock en le forçant à utiliser toute sa toile organique. Très affaibli, m fut amené chez les Fantastiques et emprisonné dans une cellule sonique.

Les Fantastiques expédièrent leur prisonnier à la Voûte, au Colorado. Un jeune Garde, Hugh Taylor, fut berné et crut que Brock était une victime d'un monstre alien. il ouvrit la porte de la cellule et fut tué par Venom. Pour venger son fils, le général Orwell Taylor fonda le Jury.

Lors de son retour vers New York City, Venom stoppa les actions d'une milice au Missouri, premier acte héroïque de la part de l'homme en noir, qui avait toujours voulu protéger les innocents.

Mais Brock reprit vite sa vendetta et cibla les proches de Parker : la Chatte Noire, et May Parker. Il affronta Spider-Man sur une plage de Long Island. Parker manipula psychologiquement le symbiote pour le récupérer. Déchiré entre ses deux hôtes, le symbiote essaya de se séparer de Brock mais sans succès. Le choc au système nerveux d'Eddie les blessa, et le criminel retourna à la Voûte.

Là, il mena une évasion de masse, mais les Vengeurs et la Freedom Force empêchèrent les criminels de s'échapper.

Plus tard, il prétendit que le symbiote était mort avant de passer en jugement. Défendu par Matt Murdock, il plaida l'innocence et la possession alien, mais il fut surpris en train de mentir.

Eddie simula sa mort et s'échappa de nouveau de la Voûte. Il attaqua Spider-Man à Central Park mais abandonna le combat pour sauver un bébé innocent. Venom fut discrètement suivi par Styx et Stone, à la recherche du Tisseur. Lors du combat, Venom attaqua le duo de criminels, pour être sût d'être le seul à pouvoir vaincre le héros. Lors de la bataille, Styx toucha le symbiote qui sembla mourir. Battu, Eddie Brock fut incarcéré sur Ryker's Island.

Une alliance difficileModifier

Là, il rencontra son compagnon de cellule, Cletus Kasady, un sociopathe. Le symbiote, après s'être régénéré dans le sang de Brock, fit sa réapparition, et permit à l'ancien journaliste de s'évader. Pendant l'évasion, le symbiote perdit une portion de ses cellules, qui donna naissance quelques mois plus tard à Carnage.

Eddie captura Spider-Man et l'affronta sur une île déserte des Caraïbes. Le héros fit croire à sa mort et s'échappa. Heureux, Eddie resta vivre sur l'île, jouant au Robinson Crusoé.

Pour aider son père, Darkhawk détourna un avion cargo qui s'écrasa sur l'île. Venom attaqua le héros qui troublait sa solitude.

Mais quelques mois plus tard, Carnage tua plusieurs dizaines de personnes à Manhattan. Spider-Man essaya de l'arrêter, sans succès. Il contacta Johnny Storm et le duo se rendit sur l'île pour demander l'aide de Venom. Leur alliance fut ténue. De retour à New York, ils essayèrent par deux fois de capturer Carnage, avant de finalement l'acculer au Madison Square Garden. Spider-Man se retourna ensuite contre son allié, et ce dernier le détesta encore plus. Capturé, il s'échappa du véhicule qui le transportait à la Voûte, quand l'escorte fut attaquée par Hag et Troll. Venom voulut venger les gardes et s'ensuivit une bataille avec Ghost Rider.

La confrontation finaleModifier

Après quelques temps, Venom décida qu'il était l'heure d'en finir avec Spider-Man. Il kidnappa les parents de Parker (sans savoir qu'ils étaient en réalité des LMD). Spider-Man et l'ex-femme de Brock retrouvèrent le vilain. Ce dernier réalisa vite que Spider-Man était un héros, et que le laisser en vie permettrait de sauver de nombreux innocents. Il fit un pacte avec Parker : tant qu'il ne le chercherait pas, Venom resterait loin du héros. Il quitta le parc d'attraction où il se cachait et voyagea sur la Côte Ouest.

Violente justiceModifier

Passant par San Fransisco, il fut reconnu par des policiers et résista à son arrestation. Cela attira l'attention de Spider-Man, mais aussi du Jury qui traqua le vilain. Cela n'empêcha pas Brock de sauver des SDF visés par des criminels.

Venom fut fait prisonnier par la Life Foundation et fut forcé d'engendrer 5 symbiotes. Pour les stopper, il demanda l'aide de Spider-Man, toujours sur ses traces. Il réussit et s'échappa de la Fondation, puis affronta [[Roland Treece (Terre-616) qui voulait piller une communauté vivant sous la ville. Les miséreux le remercièrent en l'accueillant parmi eux.

Quand il entendit parler du retour de Kasady, Venom retourna l'affronter à New York.D'autres héros se joignirent au combat. Dans la fureur du combat, Venom jeta Carnage dans un générateur, et on le crut mort dans ce sacrifice. Mais il survécut.

De retour dans les rues, il croisa la route d'autres justiciers, comme le Punisher, Daredevil, Wolverine... Dans l'une de ces rencontres, Brock essaya de débarrasser son symbiote de sa faiblesse face au feu et aux sons, en se procurant un virus biologique, mais Daredevil le convainquit que ces points faibles faisaient de lui un héros équilibré.

Eddie devint l'amant de Beck Underwood, une avocate à l'aise dans les milieux interlopes. Une société nommée Scarmore Inc. fut accusée de faire des expériences sur des déchets toxiques et du mercure, et de nombreuses personnes furent irradiées par ses produits. Scarmore engagea Black Tom et le Fléau pour éliminer la femme, mais Venom stoppa les mercenaires.

Le virus au mercure s'avéra être conscient et infecta le symbiote, augmentant sa force mais le rendant fou. Venom s'introduisit dans le laboratoire de Scarmore et il tua un concierge, pensant qu'il s'agissait du PDG. Le Fléau l'affronta jusqu'à ce que Venom soit aspiré dans le Royaume de la Folie. Venom négocia avec le maitre du royaume, et il fut rapatrié sur Terre.

Marko retint Beck en otage, ce qui énerva Brock. Ce dernier l'attaqua sans relâche jusqu'à ce que le Fléau s'ennuie et quitte les lieux. Beck et brock se séparèrent, et Venom purgea le virus de son système.

La faimModifier

Durant une période d'errance dans les rues de New York City, Eddie devenu insomniaque fut pris de paranoïa et ses sens se troublèrent. Dans un bar de voyous, il provoqua une bagarre et alors qu'il allait dévorer le cerveau d'un maffieux, il réalisa que le symbiote le contrôlait. Sentant trop de résistance de la part de son hôte, le symbiote se détacha et partit se nourrir. Eddie, nu, fut arrêté par la police, incapable de stopper le symbiote. On le transféra au Docteur Paine.

Paine étudia Brock et le laissa sortir de sa clinique, et le journaliste se lança à la poursuite de son 'autre lui'. Il réussit à le vaincre puis à l'obliger de se ré-attacher à lui. Mais Payne et ses sbires arrivèrent et emportèrent le symbiote. Brock retrouva le docteur et infiltra son laboratoire, libérant de nouveau son symbiote. Il punit Paine en lui injectant une drogue puissante provoquant une faim insatiable.

Retour vers le malModifier

Venom fut recruté de force par le gouvernement, pour servir de super-agent anti-terroriste. Une bombe fut implantée dans sa poitrine ^pour s'assurer de son obéissance totale. Après quelques missions, Venom s'ennuya et le symbiote retira chirurgicalement la bombe, au risque de mourir. Un choc violent fit perdre la mémoire à Brock et il oublia l'identité de Spider-Man, qu'il croisa de nouveau. Mais sa haine du Tisseur était toujours bel et bien là.

Peu de temps après leurs retrouvailles, Venom rejoignit les Sinistres Six dans le but de chasser Spider-Man. Mais ses équipiers le méprisèrent et il décida de se venger aussi d'eux, mettant un terme à leur collaboration.

Il retrouva aussi son ex-femme Ann et lui avoua être lié au symbiote. Horrifiée, elle se jeta de la fenêtre de son appartement. Venom blâma Spider-Man pour sa mort, car il venait tout juste de l'affronter.

Venomcarnage

Venom vs. Carnage

La naissance de ToxinModifier

Durant un combat avec Carnage, Venom expliqua au tueur le processus de naissance des symbiotes. Dégouté, Carnage s'échappa et alors qu'il allait donner naissance à un autre symbiote, il se pensa menacé et voulut le détruire. Venom voulait quant à lui élever ce nouveau symbiote, pour en faire un allié. Trop affaibli par la naissance, Carnage ne put supprimer son 'enfant', et le symbiote se lia avec un policier de New York, Patrick Mulligan. Venom nomma ce nouveau symbiote Toxin, heureux que la créature ait choisi un homme bon comme porteur.

CancerModifier

Après une longue période d'inactivité, Brock refit surface, atteint d'un cancer. Le symbiote était la seule chose qui le maintenait en vie mais la créature désirait un nouvel hôte. Eddie décida de vendre son symbiote lors d'une vente aux enchères. L'acheteur se révéla être un maffieux, Don Fortunato. Il offrit le symbiote à son fils Angelo dans l'espoir qu'il se fasse un nom dans le monde du crime. Toutefois, le symbiote n'accepta pas Angelo et il le quitta brusquement lors d'un saut, le laissant tomber vers sa mort.

Eddiebrockcancer

Eddie le cancéreux

Le symbiote fut récupéré par MacDonald Gargan, le Scorpion. Pendant ce temps, Brock rata une tentative de suicide, et il fut hospitalisé.

Au plus mal de sa forme physique, Eddie souffrit d'hallucinations où il était tourmenté par son symbiote, représentant sa face sombre.

A l'hôpital, il rencontra Mary-Jane Parker venue rendre visite à Tante May, blessée par une balle. Instable mentalement, il se fit livrer une combinaison noire et tenta de tuer Tante May tombée dans le coma. Il tua une infirmière, mais devant le lit de la vieille femme innocente, il eut des remords. Peter Parker arriva quelques minutes après et il trouva Eddie près de la fenêtre, les poignets tranchés, prêt à sauter dans le vide pour en finir. Peter sauva Eddie.

Il se réveilla enchainé à son lit et décida de reprendre le contrôle de sa vie pour les jours qui lui restaient à vivre.

Antivenom

Anti-Venom

Une nouvelle façon de vieModifier

Eddie rencontra le mystérieux Mister Li qui le soigna de son cancer. Il travailla pour ce dernier, faisant la cuisine dans un centre pour SDF appelé le F.E.A.S.T. Un soir, Venom (Gargan) entra dans le centre à la recherche de Spider-Man. Le symbiote fut attiré par son ancien hôte et il tenta de s'y attacher de nouveau. Mr. Li toucha le symbiote au moment de la fusion et son pouvoir donna naissance à Anti-Venom. Inspiré par le héros, Brock s'allia à lui et ensemble ils battirent Gargan, qui perdit le symbiote.

Plus tard, des Thunderbolts arrivèrent pour capturer Gargan tandis que Songbird et l'Homme-Radioactif retenaient Spider-Man et Anti-Venom. Ce dernier se cacha sur le vaisseau des Thunderbolts et déroba le matériel de Parker qui aurait pu conduire Osborn au héros. Il le rendit au Tisseur pour prouver qu'il était quelqu'un de bien.

Anti-Venom mena Spider-Man à Oscorp et ils se séparèrent. Brock se déguisa en Spider-Man tandis que ce dernier cherchait Osborn. Après avoir entoilé Songbird et l'Homme-Radioactif à un mur, Anti-Venom affronta Gargan, équipé d'une nouvelle armure Scorpion pour protéger son symbiote. Pendant ce combat violent, le Scorpion injecta un poison chimique qui sembla détruire le symbiote de Brock. Gargan/Venom avança pour porter un coup final mais le symbiote noir résista. Il se libéra et perça l'armure de l'intérieur, refusant de voir Gargan tuer Brock. Gargan abandonna alors l'idée de tuer son adversaire, mais jura de le faire un jour, ce à quoi répondit Brock : "Pas si je te tue avant!". A l'insu de Gargan, le symbiote d'Anti-Venom se reconstitua.

Considéré dès lors comme un fugitif pour avoir aidé Spider-Man et résisté aux Thunderbolts, Brock vécut dans la rue, continuant de rendre justice avec une emphase beaucoup plus religieuse qu'autrefois. Il soigna même Jenna Cole de sa dépendance à l'héroine.

Brock fut la première personne à relier Martin Li et son alter ego Mister Negative. Finalement, Eddie questionna sa propre foi, déçu que personne ne le croirait car il était vu comme un monstre.

Associé à Jenna Cole, Eddie combattit le crime dans les rues malfamées de New York, après s'être distancé de l'organisation F.E.A.S.T. En tant qu'Anti-Venom, il débarassa les rues de plusieurs dealers, sous sa personnalité de Protecteur Mortel. Anti-Venom et le Punisher éliminèrent le gang des Quintas, mais Jenna fut prise en otage. Eddie empêcha Castle de tirer près de Jenna, mais quand ce dernier entendit son nom ("Eddie Brock le tueur"), il se retourna contre lui et lui tira sans la tête avec un fusil à pompe. Anti-Venom survécut au choc et les deux anti-héros s'affrontèrent jusqu'à ce que Brock déclare une trève. Le Punisher accepta, pourtant il essaya de poignarder Brock en allant au Mexique. Il abandonna Brock dans la base des Quintas. Quand Eddie parla au leader du gang et découvrit que Jenna avait rechuté, il perdit la raison et décima le gang, avant de retrouver la jeune femme. Retirant son symbiote pour ne pas effrayer Jenna, il fut pris pour cible par Castle, mais ce dernier se retrouva à cours de balle. Eddie et Jenna rentrèrent à New York.

Le retour d'Anti-Venom Modifier

Anti-Venom s'associa plus tard avec Spider-Man et le nouveau Spectre pour s'occuper de Mister Negative, dont l'identité n'était connue que de Brock. Le trio démantela une partie du réseau du trafiquant. Dans un combat, Negative toucha Anti-Venom d'un coup d'épée, ce qui troubla le pouvoir de guérison d'Anti-Venom (le symbiote étant affecté par le pouvoir de Negative). Brock fut sauvé par le Spectre et Spider-Man.

Les Revengers Modifier

En tant qu'Anti-Venom, Eddie Brock fut recruté par Simon Williams pour affronter les Vengeurs. Les Revengers battirent les New Avengers au manoir des Vengeurs, et firent ensuite une conférence de presse, où les y confrontèrent les héros. Après une impasse dans les discussions, Iron Man piégea la forme ionique de Wonder Man. Thor téléporta les autres Revengers loin des civils, et les vilains furent arrêtés.

Spider-Island Modifier

Eddie et ToxinModifier

FBI Modifier

Pouvoirs et capacitésModifier